Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 12:41

6383944M.jpg

 

Pour la première fois ici, mon Adorée prend, aujourd’hui, la parole…

 

"Bonjour à tous !

 

Mardi, il nous est arrivé une mésaventure que j’ai depuis, un peu de mal à digérer, voir à gérer, émotionnellement et éthiquement parlant.


J'ai besoin de votre avis, de votre soutien...

 

Voilà ce qui s'est passé :

 

Mardi, comme tous les jours, Maman Cé. est allé cherché Auguste chez sa nounou, après sa journée de travail.
Cé. est arrivée vers 16h30 et la nounou n'était pas chez elle.
Elle était partie chercher son fils à l’école.

Maman Cé. a donc attendu qu'elle revienne pour récupérer son fils.


Ils sont enfin arrivés en voiture vers 17h15.

 

Auguste était dans un état de crise de nerf; il avait chaud, il était en nage…


Pour expliquer ces pleures, la Nounou a dit à Cé. qu’Auguste avait certainement faim car il avait pris son dernier biberon à 13h30…

 

Auguste aurait du manger vers 16h15… à l'heure où elle est partie pour l'école.
Mais elle a prit la route sans son biberon de lait et encore moins d'eau...

 

De 16h30 à 17h : je n'ose même pas imaginer où il était pendant que la nounou discutait des anniversaires à venir avec les mamans (dans ses bras ou dans la voiture ? non ce n'est pas possible...).

 

Voyant son fils dans cet état, Cé. n’a pensé qu’à une chose : Calmer Auguste et le nourrir…

Mais en ouvrant la portière, pour prendre Auguste dans ses bras, maman Cé. a constaté que le cosy-siège auto n'était pas attaché comme il se doit.


En cas de choc, le cosy était un véritable électron libre dans l’habitacle du véhicule.

 

Cé. m'a avoué le soir qu'elle avait déjà repris la nounou à ce sujet et lui avait montrer la marche à suivre pour attacher le cosy d’Auguste conformément à la notice.

 

En effet, maman Cé. avait remontré à la nounou comment le cosi s’attachait avec la ceinture.

 

Mardi., maman Cé. a préféré gérer l’urgence en s’occupant d’Auguste plutôt que de sermonner, une nouvelle fois, la nounou.


En gardant son calme, Cé. a pris Auguste dans ses bras, elle l’a calmé puis ils sont rentrés tous les deux à la maison.

Le soir, nous avons tourné et retourné cette histoire dans notre tête… Nous n’avons parlé que de cela.

Finalement, pour cette raison de sécurité ou plutôt d'insécurité, nous avons choisi de rompre le contrat de la nounou.

 

Pour sa défense la nounou, nous a dit que cela ne servait à rien de passer la ceinture à l'arrière du siège auto (!).

 

Depuis, Auguste va passer ses journée à "la petite entreprise" de sa maman Cé.
Auguste passe de bonne journée, il voit du monde, des enfants, il jouent, il rigole, il fait de bonnes sièstes…

Cela se passe très bien, mais je vis très mal le fait de l'avoir « licenciée » même si on ne pouvait franchement pas faire autrement.

 

Rassurez-moi, vous auriez fait la même chose ?"

 

Alors scrupule ou pas ?

 

Photo:
Copyright Maman moi aussi.

"Soucoupe à Saint-Mars..."

Partager cet article

Repost 0
Published by mamanmoiaussi - dans Ensemble - c'est fou...
commenter cet article

commentaires

delf 02/09/2011 16:34


je viens de découvrir votre blog qui déborde d'amour, je n'ai pas lu les autres commentaires mais je ne peux m'empêcher de réagir à chaud. Encore heureux que vous ayez licencié cette ignoble
personne! A votre place, je l'aurais dénoncée à la ddass et porté plainte! Laisser votre ange chez cette abrutie aurait été mal, le retirer était la chose à faire! J'espère juste que vous l'avez
licenciée pour faute grave, sans aucune indemnité. Si une puéricultrice l'avait vu, elle lui aurait retiré son agrément. Et le pire, c'est que Ce l'avait déjà reprise à propos du cosy... Quelle
inconsciente! Ne vous culpabilisez pas, vous avez pris la bonne décision.


maman moi aussi 07/09/2011 10:12







Leona 26/07/2011 17:38


Bonjour, c'est mon premier commentaire sur votre blog que j'apprécie beaucoup. Je suis aussi catégorique que les précédents commentaires : la faute était très grave, et répétée, le licenciement
immédiat s'imposait. Je suis plus nuancée concernant le biberon de 16h15 non donné, à mon sens c'est une faute mais qui ne justifierait pas à elle seule un licenciement.
Ayant employé successivement cinq nounous au total en quatre ans, je sais combien il est pénible et difficile de licencier une nounou, surtout quand on a eu du mal à la trouver et qu'elle s'est
visiblement attachée aux enfants. La position d'employeur est, pour les services à la personne (garde d'enfants, aide aux personnes âgées...) très difficile, on a facilement des scrupules, on
redoute d'avoir à prendre ce genre de décision, en raison du lien très particulier qui se crée entre nous et celle à qui nous confions "la chair de notre chair" !
Bon courage pour la recherche d'une nouvelle nounou... Cette fois, pensez à vérifier AVANT signature du contrat que la candidate nounou fixe correctement le cosy à l'arrière de sa voiture ! ;-)


beki 09/07/2011 00:46


Comment peut-on dire qu'attacher un cosy ne sert à rien? Franchement? Cela me laisse perplexe et cela me fait froid dans le dos de me dire que des gens qui s'occupent d'enfants puissent avoir si
peu de jugeote...
Profite bien de ton fils au boulot alors!


maman moi aussi 15/07/2011 11:29



Pour en profiter, j'en profite... Ca oui !



Maman Sioux 01/07/2011 12:31


Je vais faire ma maligne alors que moi-même je ne sais pas si j'aurais osé mais à votre place, j'aurais bien eu envie de la dénoncer à la PMI, c'est grave un tel manquement à la sécurité ! Et même
si ça n'a prêté à conséquence, ça me retourne toujours le coeur, vous pouvez pas savoir à quel point, ces histoires de nounou maltraitantes ou à tout le moins irresponsables et indifférentes.
Nous sommes aussi en train de changer parce que nous n'étions pas sur la même longueur d'onde avec la notre (et ça alimente bien mon blog ces soucis de nounou !) mais c'est tellement grave, il
s'agit de nos enfants, b***l !
En conclusion, vous avez CARREMENT bien fait et bravo d'avoir réagi aussi vite !


maman moi aussi 01/07/2011 14:59







DES QUE POSSIBLE 27/06/2011 13:20


Licenciement ! Pour mon 1er enfant, j'avis une nounou et un jour mon mari qui devait chercher ma fille me téléphone au bureau me demandant si la nounou m'avait prévenu de son absence, cela faisait
1 heure qu'il poireautait ne sachant pas où elle était partie avec notre fille. Quand elle est rentrée, elle ne s'est pas excusée et n'a pas donné d'explication et notre fille pleurait tout ce
qu'elle pouvait. Ses pleurs ont cessé avec le bib du soir, en fait elle était morte de faim. Vérification faite, le biberon du goûter n'avait pas été utilisé ! on lui a retiré la garde le soir
même. Ensuite, notre fille est allée à la crèche. Pour notre 2nd enfant : directement à la crèche


maman moi aussi 29/06/2011 11:44



Nous avons bien tenté de trouvé à Auguste une place en crèche mais par chez nous, c'est visiblement mission impossible...